Comment fabrique t-on un mors ?

Un jour, au détour d’une réflexion sur l’adaptabilité des embouchures et la possibilité d’en réaliser sur-mesure (je vous spolie de-suite : c’est possible. Mais affreusement cher !), je visionne une vidéo qui montre la fabrication de mors, dans les atelier d’Abbey England.

Cette vidéo a fait vibrer l’ancien artisan que je suis. Je la partage avec vous, pour le fun (et la culture, bien sûr)

Cette vidéo provient de la Worshipful Company of Loriners, dont je parle ici. On y découvre, en plus d’un mors, la fabrication des couteaux d’étrivières et autres petits objets de sellerie. Ils vont passer de métal en fusion à pièce à part entière brillant de mille feux.

Évidement, ça, c’est la version artisanale du schmilblick. Il existe également des processus automatisés mais c’est moins joli !


Les techniques utilisées en fonderie pour produire les mors sont très anciennes et toujours d’actualité, preuve que les machines ne dominent pas encore le monde. (Dit elle, depuis son ordinateur).

La technique de fabrication montrée dans cette vidéo s’appelle un moulage en sable. Elle s’oppose à la fabrication additive (ajouts de matière successifs) et à la fabrication soustractive (enlèvement de matière, comme la sculpture par exemple). Cette technique permet de produire des pièces complexes et presque parfaitement lisses. Elle ressemble beaucoup au moulage à cire perdue, une autre technique très ancienne de moulage.

Le métal est donc introduit en fusion dans le moule. Puis, après refroidissement, les pièces en sont extraites, retravaillées, assemblées, polies et contrôlées.

Mais je vous laisse le découvrir ici par vous même 😉 :

Les différentes étapes de l’ancien travail du lormier

Auteur : Laetitia

www.bit-fitting.frFaceBook | Instagram | LinkedIn| Ergonomie Équestre™

Cet article a été écrit par Laetitia Ruzzene et appartient au titre des droits d’auteurs au site http://www.bit-fitting.fr. Les textes contenus dans cet article peuvent être réutilisés ou distribués dans la mesure de la mention de son auteur ainsi que de l’origine de l’article (lien URL direct).

1 commentaire sur “Comment fabrique t-on un mors ?

Les commentaires sont fermés.